l'OPDLM (observatoire des pratiques de developpement du local au mondial ) vous propose dans le cadre des "universités du pas de coté"  une réfléxion autour d'une méthodologie le CRAC (cercle de réfléxion et d'accompagnement à la commune) afin d' analyser ensemble  ( dans un esprit  non partisan) ce qui fait la richesse de nos communes et de nos  bassins de vie et pouvoir faire des propositions et ainsi participer pour bien vivre ensemble à ce réaménagement territorial décidé  loin de notre lieu de vie  ( que nous habitions dans le pays de nos ancétres ou que nous soyons nouvel arrivant ).
 
 Au départ de cette action innovante se trouve la volonté de favoriser une relation de proximité entre la commune et ses habitants de manière à permettre une meilleure transmission de ce qu’il convient d’appeler le Bien Commun aux générations futures.

 

Le CRAC émerge du constat que la société actuelle est en train de vivre une révolution de l’intelligence. C’est désormais dans la prise en compte de toutes ses composantes, qui sont autant de ressources, qu’un territoire se construit.

 

Or la situation actuelle apparaît sous un angle paradoxal dans la mesure où l’altération unanimement constatée de ce qu’il convient d’appeler le lien social fait baisser l’intensité de la communication et par là, empêche une mise en commun cohérente des savoirs constitués par les différents acteurs d’un territoire.

 

Comment la démocratie locale peut-elle mettre en œuvre une politique de proximité efficace si le lien social et le sentiment d’appartenance à un territoire sont trop faible pour autoriser une concertation ?

 

Les symptômes de ce malaise prennent tout d’abord la forme de l’abstention aux élections. Mais il y a plus, la sociabilité telle qu’elle se dessine dans le cadre actuel fait apparaître une forme conflictuelle de participation aux décisions politiques.

La peur de la rencontre, la crainte de ne pas être reconnu, vont radicaliser les postures en installant une ligne de front entre les différentes positions.

 

Il y a là un réel défi à la démocratie. L’enjeu est de reconstruire localement les rôles de chacun de manière à ce que les différents acteurs d’un territoire se sentent valorisés.

Par là, c’est l’efficience même des politiques locales qui se trouverait améliorée....Les CRAC se veulent être un lieu de mémoire et de création de savoir en vue de la mise en place d’une connaissance collective des communes sur lesquelles ils se tiennent.

Une fois cette connaissance collective formalisée, un nouveau cycle de recherches permettra de définir la notion d’utilité sociale au regard des caractéristiques du territoire.

Le CRAC est forum qui inclut tous les acteurs d’un territoire et en particulier la municipalité. Il est important que la mairie soit présente, participe aux discussions et annonce clairement son intention d’utiliser le travail accompli.

Nous vous invitons a venir nous rejoindre pour nous aider dans ce travail de réflexion en venant vous inscrire à "L'UNIVERSITE DU PAS DE COTE" tous les dimanche matin de 10H à 12H30  82 Rue Jean Jaurés 07600 VALS LES BAINS ou par Mail opdlm@wanadoo.fr

Nous invitons aussi nos contemporains des villes(quartiers) comme des champs à ouvrir aussi des "Universités du pas de coté"

Localement et Mondialement votre

OPDLM / MRIE

universite_du_pas_de_cote@orange.fr