frontdegauche

Déclaration du Front de Gauche  2° circonscription, 2 septembre 2012

 Un certain nombre d’associations dont la Ligue des droits de l’homme, SOS racisme, Terra Nova, ont organisé à l’appel de SOS racisme un rassemblement pour dénoncer la monté du racisme dans le Gard et condamner les agressions commises à Aigues Mortes. Votre journal dans son édition du 2 septembre s’étonne de l’absence des partis politiques. Nous vous informons qu’à aucun moment le Front de Gauche n’a  été informé ni invité par les organisateurs à cette initiative. Malgré cela, le Front de Gauche avait prévu d’y participer. Samedi, nous avons appris par la presse l’annulation du rassemblement d’Aigues Mortes, mais nous n’avons pas eu de précisions sur l’initiative à Nîmes à laquelle nous aurions été naturellement présents.

Cette présence  se  serait  inscrite  dans l’action permanente  que nous menons contre  le  racisme, les  discriminations  et  la  recherche  de  boucs  émissaires  face  à  la crise.

 Seuls,  le  Front  de  Gauche  et  sa  candidate  aux  élections  législatives,  ont   mené  campagne contre les idées du FN. Nous avons été les premiers à dénoncer politiquement les évènements du Cailar  et  le  climat  délétère  qui  s’est  installé depuis  les  élections.  Il y a une semaine, les représentants du Front de Gauche distribuaient une déclaration en tract sur le marché d’Aigues Mortes  à  ce  sujet.

Ces actes ne  sont pas  des  actes isolés et des comportements dérivants, comme le confirme la déclaration des razeteurs dénonçant un certain nombre d’agissements  dans les semaines précédentes et appelant au boycott  des arènes du Cailar.

Les auteurs de tels actes sont connus.  Des mesures doivent être prises pour faire aboutir les suites judiciaires indispensables.  Le laxisme face à de tels faits délictueux  n’est pas tolérable.

Pour nous,  l’action  quotidienne  pour le vivre ensemble et l’action publique pour dénoncer les actes racistes et les comportements fascistes se conjuguent.

Le Front de Gauche est disponible pour agir avec toutes celles et tous ceux qui veulent lutter contre cette gangrène qui infecte notre belle région.