Le 11 avril 2003 Jean-Pierre Raffarin a fait voter par les députés-gogos de l'UMP modifiant les régles de répartition des élus aux conseils régionaux en introduisant la règle des 25/75.La liste arrivé en tête a 25% des sièges et le reste 75% est réparti à la proportionnelle. Cette loi avait comme objectif de nuire d'une part à Jacques Blanc et d'autre part à Charles Millon et Jean-Pierre Soisson.

Certes ils ont été élus avec des voix du FN,mais comme ils avaient le plus grand nombre d'élus ils auraient quand même été élu.

Cette modification a comme conséquence première que tous les conseils régionaux sont de gauche sauf l'Alsace. La deuxième est que le sénat est à gauche alors que le rapport gauche/droite est de 45/55. Ils n'est plus représentatif de la population alors qu'il se vante de l'être.

La spécialité de l'UMP n'est-elle pas de soutenir un candidat PS sans mesurer les conséquences de cette action?

L'évolution du rapport qualité/prix depuis 2004 à nos jours permet de comparer la qualité de gestion de Jacques Blanc à celle de Christian Bourquin.

VIVONS-NOUS MIEUX?

LES TAUX DE PAUVRETE,CHÔMAGE,POUVOIR D'ACHAT,ETC,...SE SONT-ILS AMELIOREES?

Concernant le prix nous savons que nos impôts ont doublés et l'endettement triplé.

CONCLUSION: Nous sommes perdant.

             Héros pépère

Dessin de Miege pour Nouvelles de FRANCE