La mairie de Marseille vient de nous informer par simple courrier électronique qu’elle refusait le meeting en plein air du Front de Gauche du 14 avril sur les plages du Prado. Ce lieu a pourtant été choisi en lien avec les services de la ville. La municipalité n’a aucun argument sérieux pour justifier son revirement. Elle ose dire que ces plages sont très fréquentées « surtout en cette saison ». Nous serons début avril ! Et tous les Marseillais savent que les plages sont bien assez grandes pour tous. La municipalité nous invite à tenir notre réunion dans la salle du Dôme. Il est pourtant clair après la Bastille que cette salle n’a la capacité suffisante pour accueillir notre rassemblement à Marseille. La seule explication de cette décision, c’est que la droite prend peur devant la progression du Front de Gauche. Nous appelons tous les citoyens à dénoncer cette attitude. Et sans attendre nous déposons un parcours de manifestation en préfecture au départ du Rond-Point du Prado.