Pour que cesse la casse du service public de l’Education, la FCPE du Gard s’associe au mouvement national de revendication et appelle tous les parents à manifester mardi prochain.

RDV devant la Maison Carrée à Nîmes le mardi 27 septembre 2011 à 14h

logo-FCPECONSEIL DEPARTEMENTAL DES PARENTS D’ELEVES

FCPE DU GARD

98, Route de Sauve – 30900 NIMES

Téléphone : 04 66 23 94 33

Email : fcpe.cdpe.30@wanadoo.fr

 

Nîmes, le 23 septembre 2011 

Communiqué de Presse

La FCPE du Gard dénonce une rentrée scolaire catastrophique

Contrairement à ce qu’affirme le Ministre de l’Education Nationale, les suppressions de postes et le manque de moyens ont une incidence désastreuse sur cette rentrée scolaire.

Elèves sans professeurs, classes surchargées, manque de surveillants… Nos enfants, qui sont les premières victimes des coupes budgétaires, ont effectué leur rentrée dans des conditions d’encadrement et d’enseignement qui se dégradent toujours un peu plus.

Quelques exemples (parmi d’autres) dans le Gard

Des professeurs fantômes : 

Au lycée du Vigan, la terminale pro a commencé l’année sans professeur d’anglais, de français ni de mathématiques !

Au lycée Jean Vilar à Villeneuve-lès-Avignon, les terminales S n’avaient pas de professeur de philosophie pour débuter l’année du bac ! 

Des effectifs pléthoriques

A l'école maternelle Ventadour à Aimargues, on dénombre 29 à 30 enfants par classe.

Dans de nombreux collèges et lycées du département, les classes à 30 élèves, voire 31 ou 32, sont devenues la norme. Et que dire des groupes de langue ou de travaux pratiques à 30 élèves…

Plus aucun professeur remplaçant 

Dans plusieurs établissements (par exemple au collège Jean Rostand ou au lycée Daudet à Nîmes), aucune solution n’est proposée pour remplacer des professeurs qui sont en arrêt maladie jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Principaux et proviseurs doivent se débrouiller pour recruter, en urgence, des professeurs vacataires non formés, qui n’ont jamais mis les pieds devant des élèves.

Moins de personnels d'encadrement, donc moins de sécurité pour nos enfants 

Au collège Daudet d’Alès, gel de l’embauche de nouveaux contrats aidés, pourtant annoncés lors du conseil d’administration du mois de juin.

Pour que cesse la casse du service public de l’Education, la FCPE du Gard s’associe au mouvement national de revendication et appelle tous les parents à manifester mardi prochain.

RDV devant la Maison Carrée à Nîmes le mardi 27 septembre 2011 à 14h

 

Contact presse : 

Anne-Marie GERMAIN : 06 07 12 94 19

Luc DARDONVILLE : 06 77 12 07 27