Définition / Historique

L’effet Domino désigne une suite de causes à effets, réagissant en chaîne suite à une première action, une première cause. On peut le comparer à l’effet boule de neige. L’expression fait allusion à une chaîne de dominos sur une ligne, positionnés de manière à interagir suite à une transmission d’énergie causée par la chute du 1er et poursuivant jusqu’au dernier de manière inépuisable. Cette situation particulière du domino entraîné par la chute d’un voisin et provoquant par sa propre chute celle d’un autre voisin, nécessite une préparation afin de mettre ces dominos dans une situation méta stable. L’effet domino peut être déclenché sans avoir réalisé de calculs ou de préparation auparavant . Dans ce cas l’environnement propice et inopiné les a conduit à une méta stabilité.

stock-photo-concept-for-solution-to-a-problem-by-stopping-the-domino-effect-74087128Les difficultés financières de la Gréce,non résolus par le F.M.I et le F.M.E. vont nous entraîner vers d'énormes difficultés( voir l'article sur le site: http://lescontribuables.canalblog.com) dont le signe précurseur est l'évolution du C.D.S. Nous pouvons arrêter la chute finale en adoptant la solution préconisée par Jean-Jacques ROSA à savoir sortir de l'euro après l'avoir dévalué ainsi la dette de chaque pays ne sera plus en euro dont le taux actuel est supérieur d'environ 43 % par rapport à l'initial. Cela revient à transférer une partie de la dette sur les pays ayant prêté de l'argent à la suite de leurs excédents de la balance commerciale. La question fondamentale est : QUE FAUT-il FAIRE POUR EVITER UNE CRISE DE L'ENDETTEMENT?

Notre pouvoir d'achat collectif est en jeu.

Voici un exemple d'évolution du C.D.S. Pendant ce temps-la, au Portugal :

Mercredi 20 octobre 2010 : pour un emprunt à un an, le Portugal a dû payer un taux d’intérêt de 2,886 %.

Deux semaines plus tard, mercredi 3 novembre 2010 : pour un emprunt à un an, le Portugal a dû payer un taux d’intérêt de 3,260 %.

Quatre semaines plus tard, mercredi 17 novembre : pour un emprunt à un an, le Portugal a dû payer un taux d’intérêt de 4,813 % !

Six semaines plus tard, mercredi 1er décembre : le Portugal a dû payer un taux d’intérêt de … 5,281 % !

Le Portugal sera très rapidement sur les genoux avec cette évolution  de taux d'interets (sur un an). L'horizon 2012 va sentir mauvais pour un paquet de pays européens.

31q4v1V2BwL__SL500_AA300_A lire: