evolution1
E
n réaction à la déferlante de messages alarmants concernant la grippe et autre…

Certains vaccins peuvent être dangereux pour certaines personnes affaiblies
mais il n’y a pas d’exemple d’empoisonnement généralisé
Il n’y a pas d’obligation à se vacciner
Combien êtes vous à être à jour de vos vaccins anti-polio, tétanos ou autre variole ?
Combien d’enfants fréquentent des écoles avec de faux certificats de vaccination faits par des médecins compréhensifs.

Qui peut se plaindre de ne pas être fondamentalement libre en France
Qui vous empêche de penser et d’agir selon votre guise
si vous êtes assez intelligent pour ne pas vous cogner contre vos propres murs.
Internet est le lieu d’expression du meilleur comme du pire.
Toutes les croyances et affirmations s’y mélangent et les rumeurs délirantes enflent à toute vitesse.
Le mental adore…
Comme pour les médias c’est bien de décrocher de temps en temps…

Les dires sur la grippe espagnole n’ont pas de fondements vérifiables sérieux.
Accuser l’OMS et les laboratoires pharmaceutiques de crime organisé est une honte.
Il y a dans ces organismes de chercheurs et des médecins honnêtes qui ont véritablement envie de lutter contres les maladies.
Par manque de connaissance, ils peuvent parfois se tromper mais en aucun cas ce sont des criminels.
Les labos ont pour préoccupation de trouver des médicaments et de faire du profit,
mais c’est le lot de toutes les industries de cette société déséquilibrée en proie à une concurrence effrénée.

Ne mettez pas tout le monde dans le même sac, il y a partout des gens honnêtes, chez les politiques comme chez les scientifiques ou industriels.
Certes la conscience écologique doit évoluer rapidement mais ce n’est pas en diffusant des stupidités qui attirent le discrédit sur tous ceux qui veulent un autre monde qu’on arrivera à persuader les autres de changer, quand on désigne un ennemi on engendre la guerre.
Paradoxalement il se développe une idéologie de la peur et du mental exacerbé chez ceux qui prétendent chercher la paix et la sagesse.

Que ceux qui ont peur de la grippe, des vaccins, de l’OMS, du gouvernement mondial, des américains, des juifs, des banquiers,
de Sarkozy, des petis gris, et autres joyeusetés…
prennent le temps de sortir dans la nature et de respirer un grand coup,
vous avez tout en vous pour créer une autre réalité que celle qui vous asservit par des pensées morbides.

L’humanité coupée de sa raison d’être, entrainée dans une spirale de fausses croyances et de folie
engendre elle-même ses capacités d’auto-destruction, les virus comme les cancers en font partie,
il n’y a pas besoin d’un gouvernement mondial diabolique pour cela.
Et le croire renforce la peur et la haine qui sont les moteurs principaux de la déchéance de l’homme.
La peur du “diable” qui n’existe pas a toujours été une méthode d’asservissement.

Derrière ces affirmations effroyablement douteuses il y a aussi le principe de désigner des boucs émissaires,
le mal est ailleurs, chez l’autre, et on ne voit pas ce qui est réellement en jeu : la transformation personnelle,
l’acquisition de qualités pour passer de stade de créature à créateur de notre vie, en cultivant le contact avec la Source…
La maladie est un signal d’alarme pour retrouver ce contact,
elle peut être enrayée par une hygiène de vie, la connaissance des lois vitales et le pouvoir de l’Amour et de la Bénédiction.

Cordialement
Thierry Tabourdeau