serrerceintureLe conseil municipal des muets

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

Le conseil municipal du 6 mai a valeur de symbole. Il est illustration du système de notre mairesse. Ce système se résume en une formule : je suis maire élue, je ne fais donc que ce qui me plait et je m'assoie sur tous les désirs des Mussois. Il y aura donc mon commerce surdimensionné avec mon gérant que j'aurai choisi selon mes critères,ma bibliothèque pharaonique pour mes soirées littéraires, mon rond point inutile. Tout cela grâce à mon emprunt de 225000 euros que vous rembourserez et l'argent de mes amis de l'UMP ,Mouru et Fournier. Accessoirement on aménagera les abords de ma salle "Mus art d". Pour la cour de votre école, la commission promise se réunira pour la deuxième fois en presque un an, c'est dire l'intérêt que j'y porte. Vos enfants n'auront pas de sortie piscine, ni de mobiliers aux normes. Les trous de votre rue demeureront, les bruits de l'autoroute et l'arrosage électromagnétique des antennes du château d'eau aussi.

J'ai une équipe soudée autour de moi, quasi muette en conseil municipal qui vote tout ce que j'aime.

Dernière grande décision : le projet du commerce:
On reprend à zéro, mais sans changer une virgule. Un nouvel appel d'offre pour recruter un gérant de préférence avec expérience et revenus suffisants, surtout pas mussois et jeune ou au chômage. La même commission se réunira, dans la même opacité.

On m'a fait remarquer dans la salle du conseil ,parmis les spectateurs, le candidat arrivé deuxième lors de la première commission. Aurait-il déjà tous les critères retenus.

Sans commentaire.

Non décidément cette gestion municipale est la négation de la démocratie active, elle illustre tout mon combat, pour l'implication de tous( élu ou pas) dans les grands choix du village.

Le combat continue donc ! Et surtout ne lachons rien!

Christian MARTIN

09.05.2009 Les informations locales