afficher_imageSarkozy & Darcos suppriment l'Histoire-Géo du tronc commun des lycéens.
 Bonjour, Le Journal du dimanche/ d'aujourd'hui 5 octobre 2008 annonce /« en  exclusivité »/ l'incroyable programme pour les lycées, applicable dès la  rentrée 2009.

« En juin prochain, le lycée d'aujourd'hui aura vécu. »
« Poussé par l'Elysée »/, le ministre Darcos va annoncer officiellement  très prochainement trois révolutions jamais vues :
 1 - Une réduction importante des horaires en lycée : 27 heures
 hebdomadaires au lieu de 28 à 35 (Ne dites pas que c'est pour
accompagner les suppressions de postes de profs, ça ferait de la peine à TF1.

2 - Une formule compliquée d'options ( modules exploratoires accompagnement ) qui aura l'originalité d'être à rythme semestriel, soit deux demi-années scolaires au lieu d'une, et donc la fin du groupe
classe comme facteur de socialisation et de solidarité. C'est selon le  propre aveu

de Darcos le « lycée à la carte ».

Il ne fera pas bon pour un professeur de s'être montré exigeant et trop peu démagogique au premier semestre, s'il veut retrouver des élèves candidats au module du  seconde semestre... Autant faire noter les profs tout de suite par les  élèves et les payer selon les résultats.
 3 - Et pour finir, cette nouvelle inouïe. La suppression pure et simple
de l'histoire-géographie du /« tronc commun »/ obligatoire en première
et en terminale. Certes, ce sera aussi le cas des maths, mais ceux-ci
n'en souffriront pas, restant matière dominante à sélection pour la
filière Scientifique, hypocritement rebaptisée /« dominante sciences »/
pour les futurs cadres de la société, tandis que la filière L deviendra
« Humanité et arts ». (Au fait, pourquoi pas d's à « humanités » ? Une  faute de frappe du /Journal du Dimanche/ ? Mystère.)
 Supprimer l'histoire géographie pour tous et toutes à partir de l'âge de
 15 ans constitue une rupture majeure avec tous les siècles précédents d'humanisme scolaire, de l'Ancien régime jusqu'à nos jours.
Cette suppression pourrait permettre un jour à un gouvernement populiste
et vichysto-compatible de...
 ... Célébrer Guy Môquet tout en faisant ignorer pourquoi est-il mort ;
Réunir les ministres européens à Vichy (en novembre prochain !

Une première ! Une idée d'Hortefeu ! Les ministres européens en charge de...  l'Immigration ! ) pour en finir enfin avec l'antifascisme culturel, avec le tabou vichyste et vichyssois, et faire oublier de quoi cette ville
fut la capitale et le symbole ;
 ... Mieux faire admirer le colonialisme, le paternalisme et le cléricalisme d'antan tout en jetant pudiquement aux oubliettes des
siècles de patients combats émancipateurs pour les droits humains, sociaux, démocratiques, féministes, etc ;

 ... Épargner aux sarkoboys l'apprentissage de tant de dates funestes et qui portent malheur : 1789, 1830, 1848, 1936, 1944, 1945...
... Esquiver trop de questions gênantes des géographes sur l'habitat  humain, le climat, l'écologie, et le remodelage des paysages et de la  planète par les flux financiers et mafieux ;
... Flatter les mémoires particulières et communautaristes pour mieux  ruiner définitivement la culture historique commune, base de citoyenneté et du Vivre ensemble ;
Bref, il est quand même flatteur de comprendre que Sarkozy veut  personnellement prendre soin de nos enfants.
 Que, malgré tout, malgré l'intensif bourrage de crânes des médias aux
ordres, Sarkozy nous trouve encore trop intelligents et cultivés, encore
trop peu obscurantistes, encore trop peu oublieux des leçons de notre
Histoire. Mais heureusement, Darcos est là.
 */Merci de faire passer ce message urgent...
Le ministre Darcos tente donc un essai, pour tester notre réaction.
 (Tant qu'il est encore temps, faut-il alerter immédiatement les députés  UMP qui ont gardé un souvenir attendri de leurs leçons  d'histoire-géographie ?)

Source de cette information

http://lucky.blog.lemonde.fr/